微信二维码
APP二维码
患者移动服务平台

您现在的位置:首页 >>国际交流>>医疗保险合作伙伴

国际交流

医疗保险合作伙伴
医疗旅游平台
中美急创合作项目
东方中德心脏研究所
中法泌尿外科中心
中法心血管外科
中法联合实验室
国际学术交流
国际文化交流
重大活动医疗保障

医疗保险合作伙伴

SANTE – Quid de l’accès aux soins en Chine

作者:管理员 发表于:2014/3/20 10:59:482463人阅读

La couverture santé est un élément à ne pas négliger en cas d’expatriation. Afin de sensibiliser la communauté à ce sujet, l’association Français du monde - ADFE a organisé une réunion d’information, le 24 janvier, au Shanghai East Hospital.

En cas de pépins à l'étranger, mieux vaut avoir une bonne couverture santé, a fortiori en Chine, où les tarifs des prestations médicales sont souvent prohibitifs, notamment dans les établissements privés. Un état des lieux dressé par les différents intervenants, invités par l’ADFE Shanghai, à l'hôpital Dongfang, jeudi dernier. Une réunion publique à vocation philanthropique, comme l'a rappelé Stéphanie Héricher, présidente de l’association. En effet, la communauté française à Shanghai présente un profil singulier, avec une moyenne d'âge de 27 ans et des moyens financiers plutôt limités. "Faute de budget, certains ressortissants ne se soignaient plus", déplore la jeune femme. Un triste constat qui a incité l’antenne locale de l’ADFE à se mobiliser "pour répondre aux besoins spécifiques de la communauté".


Convention de tiers payant

Une solution pour démocratiser l'accès aux soins à Shanghai ? Mettre en place un partenariat entre un hôpital local et la Caisse des Français de l'étranger. Unique en son genre, celle-ci offre à ses adhérents des prestations équivalentes à celles de la sécurité sociale. Dans la limite des plafonds français, la CFE assure ainsi la prise en charge des soins (consultation, hospitalisation, maternité…), "avec un délai de remboursement d'environ une semaine", en cas d'avance des frais. Un passage obligé en Chine, sauf à l'hôpital Dongfang, grâce à une convention signée en 2012 avec la CFE. Comme en France, l’établissement - de classe AAA - pratique désormais le tiers payant dans sa section VIP, forte d'équipements de pointe et d’une quarantaine de médecins spécialistes anglophones, voire francophones pour certains.


Couverture complémentaire

Attention, cotiser à la CFE ne dispense pas de souscrire une couverture complémentaire, "équivalente à une mutuelle en France", remarque Jonathan Chapon du groupe Abacare, courtier en assurances. Une sécurité, notamment en cas d’évacuation ou de rapatriement sanitaire, non pris en charge par la Caisse des Français de l'Etranger.


L'hôpital Shanghai Est est classé AAA


Autre sujet sensible pour les expatriés : le soutien psychologique, délicat à mettre en œuvre. Consciente du problème, la société Eutelmed propose "une plateforme innovante et sécurisée de vidéo-consultation", note Alexandra Demours, manager Chine. Via l’informatique, elle permet d’accéder à des soins psychiatriques et psychologiques, dans sa langue maternelle. Depuis juin 2012, l’hôpital Dongfang met une salle à disposition du programme tele-medipsy. En cas de prescription médicamenteuse, un médecin local prend ainsi facilement le relais à l’issue de la vidéo-consultation.


Barbara Guicheteau (www.lepetitjournal.com/shanghai) Mardi 29 janvier


* Dongfang / Shanghai East Hospital, 150 Jimo Lu, à Pudong (Lujiazui). Accès métro : lignes 2 (Dongchang Road) et 4 (Pudong Avenue). Consultations 24h/24. Prise de rendez-vous par email (appoint@easthospitalvip.cn) ou par téléphone, 189 3080 5302 (français).


原文链接:http://www.lepetitjournal.com/shanghai/accueil/actualite/138214-sante-quid-de-l-acces-aux-soins-en-chine